Crowfunding immobilier – investir en ligne

Immobilier en ligne, investir via le crowfunding

Envie de faire un investissement immobilier, on peut investir dans le crowdfunding. Ceci semble un type d’investissement intéressant depuis quelques années. Avec ses avantages, le crowdfunding est devenu une source de revenu primordiale pour plusieurs investisseurs dans l’immobilier. Maintenant, il est temps de connaître le principe du crowdfunding ainsi que ses avantages et ses inconvénients.

Principe du crowdfunding immobilier

Le crowdfunding immobilier consiste à faire une levée de fonds auprès d’un promoteur (investisseur particulier) pour financer un projet dans le secteur immobilier.

En tant qu’investissement, il y a des rendements attendus sur le crowdfunding. Pour cela, l’investisseur fait le financement comme prêt pour une construction ou rénovation d’un logement. Quand la construction ou rénovation est achevée, le promoteur rembourse le capital prêté à l’investisseur avec un taux d’intérêt.

En ce moment, il existe plusieurs plateformes de crowdfunding sur internet. Les plateformes proposent des programmes immobiliers intéressants avec des taux d’intérêt variés selon chaque promoteur.

Le crowdfunding immobilier ne dispose aucune imposition sur le revenu aux investisseurs en dehors du pays où se situe le programme immobilier. C’est-à-dire que les investisseurs en ligne sont libres fiscalement.

Les avantages du crowdfunding immobilier

Sur le plan financier, le crowdfunding propose un taux d’intérêt annuel entre 8% à 12% du montant d’investissement. Ce taux d’intérêt semble largement attirant parce qu’il n’y a aucun livret d’épargne qui propose un taux d’intérêt similaire à celui du crowdfunding.

L’investissement dans le crowdfunding immobilier dispose une liberté parce qu’on peut investir dans plusieurs programmes immobiliers en même temps. De plus, l’investissement dans différents programmes immobiliers est conseillé pour optimiser le rendement.

En outre, l’investissement immobilier dans le crowdfunding est un investissement rentable à court terme. En effet, la durée d’investissement est comprise entre 18 à 24 mois.

Enfin, l’investissement dans le crowdfunding immobilier est une manière  de participer au financement de l’économie réelle.

Connaître les risques sur le financement participatif et apprendre à les gérer

Premièrement, il y a le risque d’arnaque parce qu’il s’agit d’un investissement à distance. Pour cela, il faut vérifier toutes les données du programme immobilier. Il est conseillé de demander des pièces justificatives comme l’autorisation d’exploitation commerciale, le permis de construire ainsi que la déclaration d’ouverture de chantier.

Deuxièmement, il y a le risque de non-fiabilité du promoteur. On ne connaît pas tous les promoteurs dans une plateforme donnée. Mais pour échapper à ce risque, il faut vérifier les informations à propos du promoteur. Il faut faire des recherches pour confirmer que ce promoteur n’est pas encore défaillant dans d’autres projets.

Troisièmement, il y a des risques sur le plan technique. Il est possible que le programme immobilier ne respecte pas la norme environnementale. De plus, la situation géographique du projet pourrait être délicate. Alors, ces faits entraînent un risque de chantier ou de vacance locative. Pour éviter ces inconvénients, il faut être attentif sur le plan technique du programme avant d’investir dans le crowdfunding. En gros, le crowdfunding est un type d’investissement à haute rentabilité. Comme tous autres types d’investissement, il dispose des risques mais on peut gérer ces risques afin d’optimiser le taux de rendement.